30/07/2007

JE T'AIMAIS TANT

Michel Serrault s'en est allé !

 

TU POUVAIS ÊTRE, DRÔLE,
RÂLEUR,  EMOUVANT,  TENDRE ,SERIEUX .
 
TOI QUE J ETAIS ALLEE APLAUDIR AU THEATRE DES GALERIES DANS CETTE FORMIDABLE PIECE DE THEATRE "DOCTEUR KNOCK" DE JULES ROMAINS UN GRAND CLASSIQUE QUE NOUS DEVIONS LIRE A L ECOLE J AVAIS ADORE LE LIVRE MAIS LA PRESTATION SUR SCENE DE MICHEL SERRAULT ETAIS FABULEUSE A MOURIR DE RIRE !!!
 
SALUT L ARTISTE !
TU VAS ME MANQUER JE PENSE AVOIR VUS PRESQUE TOUT TES FILMS "JE T AIME " TU RESTERAS A JAMAIS DANS MA MEMOIRE.
 
HEUREUSEMENT IL Y A LA TELEVISION ,LES DVD, ET PUIS TON DERNIER FILM QUE JE VAIS ALLER VOIR AU CINEMA .
 
BANDE ANNONCE ; "LE PAPILON" UN DE MES FILM PREFERER ! AVEC LA CHANSSON COMPLETE DU FILM!
 
 

 

Le cinéma français est en deuil. Michel Serrault est décédé dimanche soir à l'âge de 79 ans des suites d'une longue maladie. L'inoubliable acteur français aura tourné dans quelque 135 films. (Re)découvrez quelques vidéos de ce monstre sacré du cinéma.

 

+ Sa biographie et filmographie

16341
 

Michel Serrault avait été hospitalisé ces dernières semaines à l'Hôpital américain de Neuilly d'où il était sorti fin juin pour se rendre dans sa résidence secondaire de Honfleur, en Normandie. C'est là qu'il s'est éteint dimanche soir des suites d'un cancer.

Sa carrière cinématographique aura duré plus d'un demi-siècle. Il avait débuté en 1954 dans "Ah! les belles bacchantes" de Jean Loubignac. Jusqu'alors considéré comme un bon second rôle, Michel Serrault, qui venait d'avoir 50 ans, devint en 1978 une vedette de premier plan du cinéma français grâce à "La cage aux folles" d'Edouard Molinaro. Il y campe le délicat Albin se transformant sur la scène en une irrésistible Zaza Napoli, chaussures à talons aiguilles, chevelure bouclée, faux seins, rouge à lèvres et ongles vernis. C'est grâce à ce rôle qu'il remporta le premier de ses trois Césars.

 

Michel Serrault excellait tant dans le registre comique que dramatique. Sur la fin de sa carrière, il s'était vu confier des rôles de vieux grincheux qui se laisse attendrir au fil de l'histoire comme dans "Albert est méchant" (2004), "Le Papillon" (2002) et l'émouvant "Une hirondelle a fait le printemps"

 

Sa dernière apparition sur grand écran date de début 2007, dans "Pars vite et reviens tard" de Régis Warnier. Michel Serrault avait également joué dans plusieurs téléfilms dont "L'Affaire Dominici" en 2003.

Cet homme au physique de monsieur-tout-le-monde et au caractère fougueux, cabotin, provocateur, franc et chaleureux répétait que le principal souci dans son métier était de ne pas ennuyer le spectateur. Il l'avait prouvé sur plusieurs plateaux de télévision comme le 10 janvier 1993, lorsque en plein Journal de Bruno Masure, il s'était subitement mis à se déshabiller en compagnie de Nagui:

 

www.actu24.be


 

 

Commentaires

Bonjour Je n'ai rien de plus à ajouter, si ce n'est que c'est une grande personalité du cinéma français qui nous quitte.J'ai vu la semaine dernière que tu avais été mise à l'honneur par le quotidien l'Avenir du Luxembourg.
Je te félicité!
A bientôt TAL
Soledad

Écrit par : Soledad | 30/07/2007

coucou bonjour encore un grand Monsieur qui nous quitte
une bonne journée a toi
a bientot

Écrit par : Jilou | 30/07/2007

kikou j'espère que tu vas bien,encore un homme extraordinnaire qui nous quitte,hélas.j'ai changé d'adresse mail comme tu peut le voir mais mon fils a pas pu sauver tout les contacts,alors se serai sympa de me renvoyer ton adresse,bisous.

Écrit par : andora | 30/07/2007

Kikou toi... un petit passage pour lire tes derniers post.
Gros bisous.
Dane.

Écrit par : ledane | 30/07/2007

Bonjour Un bien triste départ.
@ très bientôt

Écrit par : PAPILLON6168 | 30/07/2007

je l'adorais, comme tout le monde... ils doivent pas pleurer au royaume des anges, avec Poiret et Serrault.. ils nous manquent tous..
j'espère que tu vas bien Tal..
je t'informe que mon brikkabrak reprend du service. quitte à mettre des citations sur mno blog photos, autant les mettre sur le 1er hein...
gros bisous à toi

Écrit par : cappuccine | 31/07/2007

Coucou eNCORE UN GRAND HOMME AN GRAND COEUR QUI VIENT DE NOUS QUITTER. LES MONTRES DU CINEMA ET DE LA CHANSON DISPARAISSENT PETIT A PETIT TOUT COMME NOUS

Écrit par : reflets d'amour | 03/08/2007

Les commentaires sont fermés.